Tour du Queyras - gîte - 8 jours

Parcourez intégralement ce massif élevé (3000 m) mais accueillant des alpes du soleil. Transfert de vos bagages en taxi.
REF : RL04

tour intégral du queyras en gite en ete sans accompagnateur sur 8 jours

Randonnée Liberté
8 Jours
Durée
Niveau
Gîte/refuge (dortoir)
Séjour itinérant
SANS Transfert bagages
à partir de 480€
Réserver

Le tour intégral du plus "haut" parc régional de France, en passant par des cols d'altitude, à 2900 m. Bien qu'il ait un caractère montagnard marqué, le massif du Queyras est paisible et accueillant. Le pastoralisme est encore bien présent. Cette montagne des alpes du sud a gardé une identité culturelle forte, dont le travail du bois et les cadrans solaires sont les principaux témoins. Vous ferez étape dans de petits hameaux et villages typiques. Voir diaporama

Album photos


Infos générales


Randonnée Itinérante : vous changerez d'hébergement chaque soir.

Type d’hébergement : gîtes et refuges confortables.

Portage : vous porterez dans votre sac à dos uniquement vos affaires de la journée. Le reste de vos bagages sera acheminé par minibus.

Pour la nuit au refuge de Furfande vous porterez dans le sac à dos vos affaires pour la journée ainsi que le stricte nécessaire pour la nuit et la toilette ; les refuges n’étant pas accessibles en voiture.

Si vous avez choisi la formule « sans transfert des bagages », vous porterez toutes vos affaires de la semaine dans votre sac à dos.

Nombre minimum de participants : 2

Randonnée liberté : Cette randonnée s'effectue sans accompagnateur (+ d'info).

Point de départ et de retour : Ceillac (05).

 

------------------------------------------

Ce séjour existe également : sur 4 jours  /  sur 5 jourssur 6 jours  /  sur 10 jours  /  en hôtel   /  avec accompagnateur

-------------------------------------------

Séjour similaire : Sud Ecrins et Val Durance

Jour par jour


Jour 1 : Ceillac (1650 m) - St Véran (2050 m)

Remontée tranquille à travers les champs de fauche parsemés de chalets d’alpage de Ceillac. Au Rabinoux, nous entamons l’ascension, en lacets bien tracés, vers le col des Estronques. De là, il est possible de monter à la Tête de Jacquette (2757 m) : + 100 m de M et D et 30 min aller/retour de marche. Le panorama sur les alpes du sud et le village St-Véran est exceptionnel. Après une belle descente par le vallon de Lamaron et une courte remontée, c’est dans ce beau village, le plus haut d’Europe, que nous ferons étape. Nuit en gîte.

Temps de marche : 6h00 / M : 1200 m - D : 800 m.

Jour 2 : Pic de Caramantran (3025 m) - Refuge Agnel (2580 m)

Le matin, après avoir visité St-Véran (Eglise, chalets en fustes de mélèze, cadrans solaires …), nous prenons la navette régulière* qui nous monte à la chapelle de Clausis (2340 m). Nous traversons alors l’immense cirque glaciaire de la Blanche pour rejoindre le col de Chamoussière (2884 m). Nous remontons la ligne de crête qui conduit au Pic de Caramantran (3025 m), point culminant de la semaine. Nous sommes sur la frontière avec l’Italie où l’on aperçoit le grand lac de Pontechianale. Superbe belvédère sur toutes les alpes du sud, notamment sur le Mont Viso (3841 m), tout proche. Plus qu’une bonne heure de descente et nous voici au refuge Agnel, au cœur d’un cirque glaciaire, dans un univers de haute montagne et une ambiance de bout du monde. Nuit en refuge.

Temps de marche : 4h00 / M : 700 m - D : 460 m. (Si départ à pied de St-Véran +1h15 de marche et +300 m de montée)

* La navette ne fonctionne que juillet-août. En dehors de cette période il faut marcher 1h15 et monter 300 m en plus.

Jour 3 : Col Vieux (2806 m) - Abries (1550 m)

Le sentier monte en direction du Pain de Sucre (3208 m), superbe sommet pyramidal, semblable au Cervin, situé sur la frontière avec le Piémont Italien. Après seulement 40 minutes de marche depuis le refuge, nous arrivons au col Vieux. La suite de l’étape est intégralement en descente douce, le long du torrent de Bouchouse. Nous passerons sur les rives de beaux lacs (Foréant et Egorgéou) avant de pénétrer dans la douce fraîcheur du mélézin. Au hameau de l’Echalp (1690 m) nous prenons la navette régulière ou le gérant du gîte vient nous chercher, pour rejoindre Abriès (5 mn de trajet), charmant petit village du Haut-Guil. Nuit en gîte.

Temps de marche : 4h00 / M : 250 m - D : 1140 m.

Jour 4 : Lac du Grand Laus (2580 m) - Les Fonts de Cervières (2040 m)

Le sentier monte progressivement le long du torrent de Malrif et traverse le hameau, en ruine, du même nom. Arrivés à 2000 m, aux alpages des Bertins, nous entamons l’ascension d’un solide verrou glaciaire. La pente est un peu raide mais le sentier est bien tracé et monte progressivement. Notre effort est récompensé en arrivant au vaste lac du Gd Laus, dont les eaux sont teintés de milles couleurs et reflets. A son extrémité nord, le lac revêt les couleurs d’un atoll polynésien. Encore une heure de montée et nous voici au col du Malrif (2830 m), à la frontière entre le Queyras et le Briançonnais. Une belle descente en douceur, à travers les alpages verdoyants, nous mène au typique petit hameau des Fonts de Cervières. Nuit en gîte.

Temps de marche : 6h00 / M : 1280 m - D : 790 m

Jour 5 : Col de Péas (2629 m) - La Chalp d’Arvieux (1685 m)

Après les alpages, la montée au col de Péas se déroule dans un paysage minéral, quasi lunaire. Le Pic de Rochebrune (3320 m), second sommet le plus haut du Queyras nous indique le chemin. On redescend ensuite dans le Queyras au hameau de Souliers (1820 m). Bien que difficile d’accès ce dernier est encore habité à l'année. Nous passons ensuite au bord des eaux vertes du lac de Roue, à l’ombre des mélèzes. Une agréable descente nous mène à la Chalp d'Arvieux, célèbre pour sa fabrique de meubles et jouets en bois. Nuit en gîte.

Temps de marche : 6h40 / M : 600 m - D : 990 m.

Jour 6 : Col (2500 m) et refuge (2293 m) de Furfande

Après avoir traversé le hameau du Coin, nous quittons la « civilisation » pour pénétrer dans le vallon du « Plan du Vallon ». Le col de Furfande offre un beau panorama sur la Font Sancte et le massif du Chambeyron (Ubaye). Il nous ouvre aussi les portes d’un vaste cirque aux allures dolomitiques. En contrebas nous rejoignons les chalets d’alpage de Furfande. Nuit en refuge.

Temps de marche : 5h00  / M : 1000 m - D : 380 m.

Jour 7 : Col de la Lauze (2097 m) - Le Guil (1255 m) - Bramousse (1450 m)

Nous passons sous la barre rocheuse de Croseras pour rejoindre le col de la Lauze puis le hameau des Escoyères qui surplombe les gorges du Guil. Nous traversons ensuite les gorges pour rejoindre le petit hameau perché de Bramousse, dans un havre de verdure. Nuit en gîte.

Temps de marche : 4h00  / M : 300 m - D : 1100 m.

Jour 8 : Col de Bramousse (2251 m) ou variante par la Crête (2582 m) - Ceillac (1650 m)

Belle remontée à travers la fraicheur du mélézin du Bois de Souillet jusqu’au col de Bramousse. Du col, variante possible par la crête des Chambrettes qui est encore un superbe belvédère sur les Alpes du Sud. Descente sur Ceillac.

Temps de marche : 4h00  / M : 850 m - D : 620 m.

(Variante par la Crête : Temps de marche : 5h40  / M : 1180 m - D : 940 m)

Jours 1 et 2 : identique au Tour /8 jours

Jour 3 : Randonnée identique Tour / 8 jours. En fin d’étape, nuit à l’Echalp.

Jour 4 : L’Echalp (1700 m) - Col Lacroix (2300 m) - Refuge Jervis (1732 m)

Etape très variée. Le sentier monte, par des lacets bien tracés, à travers une forêt de mélèzes. Au bout d’une heure de marche, nous arrivons dans les alpages. Une douce montée, à flanc de montagne, nous mène ensuite au col Lacroix, à la frontière avec le Piémont Italien. Après 1 bonne heure de descente à travers bois, nous posons pieds sur des prés, vastes et verdoyants au milieu desquels se trouve le refuge Jervis (grand chalet blanc aux volets rouges et jaunes). Nuit en refuge.
Temps de marche : 3h40 / M : 600 m - D : 570 m.

Jour 5 : Col d’Urine (2525 m) - Abriés (1550 m)

Après être passé aux petites granges d’alpage de la Pis le long vallon d’Urina nous conduit au col du même nom, à la frontière, juste sous l’imposante Tête de Pelvas (3000 m). Nous descendons le long du torrent d’Urine jusqu’au-dessus petit hameau, autrefois habité, de Valpréveyre. Le long d’un ancien canal, à travers la forêt de mélèze nous poursuivons jusqu’à Abriés, sympathique bourgade du Haut-Guil.
Temps de marche : 5h00 / M : 800 m - D : 975 m.

Jours 6 à 10 : les 5 dernières étapes entre Abriés et Ceillac sont ensuite                             identiques à celle du Tour / 8 jours.

Dates & prix


Inscription en ligne

Elle s'effectue en 5 étapes : + de détails

Vous ne payez rien pour le moment.
Après avoir vérifié que les hébergements peuvent vous accueillir, nous vous enverrons un mél de confirmation.
Ce mél vous indiquera comment régler votre acompte.

Dates à venir

Avis clients

Posté par: Marcello

Le: 01/07/2018

Note: 10/10

Groupe ARPAvignon 15 au 22 juin 2018

Merci à Frédéric et Ingrid de nous avoir préparé dans les moindres détails ce trek de 8 jours dans le Queyras,pour notre groupe de 15 personnes,Tout fut parfait,,l'accueil dans les gites et les refuges ,le portage.
La neige étant encore abondante en cette saison sur deux étapes Frédéric nous renseignait la veille sur la faisabilité de la rando et nous conseillait éventuellement un petit détour (nous voulions éviter d'utiliser si possible des raquettes)
Toujours à l'écoute et très réactif .Il connait parfaitement son sujet.
Quand en plus le beau temps est de la partie , c'est le pied...
Une belle expérience à renouveler avec TrekAlpes ,pourquoi pas dans le Piémont .
Voir tous les avis

Posté par: Elisabeth

Le: 27/06/2018

Note: 10/10

Tour du Queyras 15 - 22 juin 18

L'accueil a été sympathique. Le circuit, les gîtes, le portage ...Tout était bien organisé. Sans parler bien sûr des paysages ... et du temps qui a été clément !!! A refaire.

Posté par: catherine

Le: 13/07/2013

Note: 10/10

TOUR DU QUEYRAS - 8 jours - Gîtes - du 24/06 au 01/07/2013

nous avons été ravi du trek en 8 jrs en liberté.
frédèric a été très soucieux de nous avant et pendant le trek. Un topo guide au top, malgré une météo un peu capricieuse: des névés persistants et importants, le froid, le soleil, le vent, 1 jr de pluie et neige au pic de MALRIF.
Nous avons découvert des paysages magnifiques, panorama a 180° et 360°.
Des refuges très accueillants et d'une grande gentillesse, et de très bon repas.
GRAND MERCI A FREDERIC ET A SON EQUIPE.

Catherine et Patrick
RETROUVEZ-NOUS
sur les réseaux sociaux