Grand Tour du Queyras

Le tour intégral du Parc Régional du Queyras. Vous découvrirez, à pied, toutes les vallées de ce massif ensoleillé des Alpes du Sud.
REF : RA03

tour intégral du queyras en gite en ete avec un accompagnateur

Randonnée Accompagnée
7 Jours
Durée
Niveau
Gîte/refuge (dortoir)
Séjour itinérant
SANS Transfert bagages
à partir de 720€
Réserver

Le tour intégral du plus "haut" parc régional de France, en passant par les hauts cols, à 2900 m d'altitude.

Ce massif des alpes du sud a gardé une identité culturelle forte, dont le travail du bois et les cadrans solaires sont les principaux témoins.

Vous ferez étape dans de petits hameaux et villages typiques des Alpes du Sud et logerez dans des gîtes et refuges confortables.

              Confirmé dès 4 participants.

Album photos


Infos générales


Randonnée Itinérante : vous changez chaque jour d'hébergement.

Type d’hébergement : gîtes et refuges gardés confortables.

Prestations : pension complète ; tout compris.

Portage : les 5 premiers jours, vous porterez dans votre sac à dos uniquement vos affaires de la journée.
Le reste de vos bagages sera acheminé par minibus entre les hébergements.
Les 2 derniers jours vous, porterez dans le sac à dos vos affaires pour la journée ainsi que le stricte nécessaire pour la nuit et la toilette ; le refuge de Furfande n’étant pas accessible en voiture.

Groupe : 4 à 11 participants.

Encadrement : accompagnateur en montagne diplômé d’état.

Rendez-vous et Séparation : gare SNCF de Mont-Dauphin-Guillestre (05) à 08h30. Séparation au même endroit vers 16h00.

 

-----------------------------------------------------

Ce séjour existe également sans accompagnateur  (Liberté) : 5 ou 6 jours  /   8 ou 10 jours  /  6 jours en hôtel

Jour par jour


Jour 1 :
Ceillac (1950 m) - Col des Estronques (2651 m) - St Véran (2050 m)

Rdv à la gare de Mt-Dauphin. Court transfert (30 mn) dans la vallée de Ceillac, au hameau d’estive des Chalmettes. Après une courte mise en jambe sur 700 m de plat, nous entamons l’ascension, en lacets bien tracés, vers le col des Estronques. De là, il est possible de monter à la Tête de Jacquette (2757 m) : + 100 m de M et D et 30 min aller/retour de marche. Le panorama sur les alpes du sud et le village St-Véran est exceptionnel. Après une belle descente par le vallon de Lamaron et une courte remontée, c’est dans ce beau village, le plus haut d’Europe, que nous ferons étape.
Nuit en gîte.
Temps de marche : 5h00 / M : 900 m - D : 800 m.

Jour 2 :
Pic de Caramantran (3025 m) - Refuge Agnel (2580 m)

Le matin, après avoir visité St-Véran (Eglise, chalets en fustes de mélèze, cadrans solaires …), nous prenons la navette régulière qui nous monte à la chapelle de Clausis (2340 m). Nous traversons alors l’immense cirque glaciaire de la Blanche pour rejoindre le refuge et le lac du même nom. Puis le sentier continue à monteur doucement jusqu’au col de St-Véran (2844 m). Nous sommes alors sur la frontière avec l’Italie où l’on aperçoit le grand lac de Pontechianale. Le sentier suit  la frontière (ligne de crête) et nous conduit au Pic de Caramantran (3025 m), point culminant de la semaine. C’est un superbe belvédère, notamment sur le Mont Viso (3841 m), tout proche. Plus qu’une bonne heure de descente et nous voici au refuge Agnel, au cœur d’un cirque glaciaire, dans un univers de haute montagne et une ambiance de bout du monde. Nuit en refuge.
Temps de marche : 4h00 / M : 700 m - D : 460 m.

Jour 3 :
Col Vieux (2806 m) - Abries (1550 m)

Courte montée au célèbre (Tour de France) col Agnel (2744 m). Beau panorama sur le Massif des Ecrins (4103 m) et ses glaciers. Le sentier, en balcon, suit la frontière puis passe juste sous le Pain de Sucre (3208 m), superbe sommet pyramidal, semblable au Cervin. Après une heure de marche depuis le refuge, nous arrivons au col Vieux (2806 m). La suite de l’étape est intégralement en descente douce, le long du torrent de Bouchouse. Nous passerons sur les rives de beaux lacs (Foréant et Egorgéou) avant de pénétrer dans la douce fraîcheur du mélézin. Le minibus nous attend au hameau de l’Echalp (1690 m) pour nous transférer à Abriès, charmant petit village du Haut-Guil. Nuit en gîte.
Temps de marche : 4h00 / M : 250 m - D : 1140 m.

Jour 4 :
Lac du Grand Laus (2580 m) - Les Fonts de Cervières (2040 m)

Le sentier monte progressivement le long du torrent de Malrif et traverse le hameau, en ruine, du même nom. Arrivés à 2000 m, aux alpages des Bertins, nous entamons l’ascension d’un solide verrou glaciaire. La pente est un peu raide mais le sentier est bien tracé et monte progressivement. Notre effort est récompensé en arrivant au vaste lac du Gd Laus, dont les eaux sont teintés de milles couleurs et reflets. A son extrémité nord, le lac revêt les couleurs d’un atoll polynésien. Encore une heure de montée et nous voici au col du Malrif (2830 m), à la frontière entre le Queyras et le Briançonnais. Une belle descente en douceur, à travers les alpages verdoyants, nous mène au typique petit hameau des Fonts de Cervières. Nuit en gîte.
Temps de marche : 6h00 / M : 1280 m - D : 790 m.

Jour 5 :
Col de Péas (2629 m) - La Chalp d’Arvieux (1685 m)

Après les alpages, la montée au col de Péas se déroule dans un paysage minéral, quasi lunaire. Le Pic de Rochebrune (3320 m), second sommet le plus haut du Queyras nous indique le chemin. On redescend ensuite dans le Queyras au hameau de Souliers (1820 m). Bien que difficile d’accès ce dernier est encore habité à l'année. Nous passons ensuite au bord des eaux vertes du lac de Roue, à l’ombre des mélèzes. Une agréable descente nous mène à la Chalp d'Arvieux, célèbre pour sa fabrique de meubles et jouets en bois. Nuit en gîte.
Temps de marche : 6h40 / M : 600 m - D : 990 m.

Jour 6 :
Col de Fontouse (2289 m) - Refuge de Furfande (2293 m)

Après avoir traversé le hameau du Coin, nous quittons la « civilisation » pour pénétrer dans le vallon sauvage de Fontouse, havre de paix et de silence, loin des sentiers battus. Le col de Fontouse nous ouvre les portes d’un vaste cirque aux allures dolomitiques. En contrebas nous rejoignons le GR qui mène aux chalets d’alpage de Furfande, via le col de la Lauze (2200 m). Nuit en refuge.
Temps de marche : 5h40 / M : 1140 m - D : 530 m.

Jour 7 :
Col Garnier (2279 m) - Mont-Dauphin (1055 m)

Le sentier quitte les alpages verdoyants pour progresser sous des falaises dolomitiques et rejoindre le col Garnier. Nous descendons ensuite à travers une belle forêt de pins sylvestres pour arriver au hameau suspendu de Gros. Puis, en balcon au-dessus des Gorges du Guil, nous rejoignons finalement la place forte de Mont-Dauphin, classée au patrimoine mondial par l’UNESCO. Transfert (5 min) et séparation à la gare de Mont-Dauphin.

Temps de marche : 4h00  / M : 50 m - D : 1300 m.

Dates & prix


Dates à venir

RETROUVEZ-NOUS
sur les réseaux sociaux